Gant de travail : Quelles sont les normes à connaitre ?

Les gants de protection sont indispensables dans l’exercice de certaines professions à risque. Ils protègent des coupures ou des écorchures, des projections, ou encore des chocs sur la main. Parce que les normes de sécurité sont nombreuses dans la catégorie des équipements de protection individuelle (EPI), cet article est là pour vous aider à ne pas vous tromper dans le choix de vos gants de protection.

Que savez-vous des normes de sécurité pour les gants de protection ?

La main est le principal outil de travail de l’Homme. Si elle est indispensable à toute activité, elle est aussi fragile et soumise à une multitude de risques. L’absence de protection appropriée ou le mauvais choix dans un équipement adapté peut entraîner dans bien des cas, des accidents et des dommages graves, voire irréversibles. Afin de vous protéger et d’éliminer sensiblement ces risques, il est recommandé d’utiliser des gants de protection Würth Modyf. adaptés (répondant à des normes de sécurité fiable) aux risques encourus.

Commençons d’abord par les normes communes aux gants répertoriés dans la catégorie des EPI, c’est-à-dire la norme EN 420. Cette dernière fixe les caractéristiques obligatoires pour une paire de gants : sa conception, sa texture, son confort, son innocuité et son efficacité. Si un gant de protection n’a pas la mention de cette norme, il n’est donc pas une authentique paire de gants de travail !

Les normes spécifiques de protection

Quoiqu’il arrive, un gant de protection doit toujours comporter : la marque ou le nom du fabricant, la taille et le type de gants. En ce qui concerne la typologie, la norme EN 388 s’applique à tous les gants de protection se rapportant aux métiers qui présentent des risques d’agressions physiques et mécaniques : coupures de lame, abrasion, perforation, déchirure. Les lettres sur le pictogramme du gant représentent les niveaux de performance de l’accessoire.

Si vous travaillez souvent dans le froid, en extérieur comme en intérieur (les toitures de maison, les chantiers de construction, à l’usine…), assurez-vous que les gants utilisés sont certifiés par la norme EN 511.

Mais si vous ne risquez pas d’avoir froid aux mains, apprenez alors à vous protéger contre la chaleur et/ou le feu. La norme EN 407 est attribuée aux gants utilisés par les soudeurs et les personnes ayant tout contact avec la chaleur.

Les autres normes de sécurité

Il existe bien évidemment plusieurs autres normes qui enrichissent le marché des gants de travail, telles que :

La norme EN 374 qui renseigne sur le niveau de protection face aux produits chimiques et radioactifs. Ce sont souvent des gants enduits de nitrile ou de pvc.

La norme EN 381-7 touche les gants de sécurité utilisés lors de la manipulation des scies à chaîne du genre tronçonneuse ou élagueuse.

Les gants CE 89-109 sont souvent utilisés dans le secteur agro-alimentaire. Ils peuvent aussi servir pour la manutention, ou comme un anti-chaleur ou un anti-froid.

• Enfin la norme EN 1082 concerne les gants à haute résistance contre les coupures ayant rapport aux côtes de mailles.

Ce sont là les références de base sur les normes des gants de travail. Elles serviront à analyser et à évaluer les risques avant le choix d’un gant de travail.